Une trentaine de stars du rire se donnent rendez-vous à Kinshasa

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Kinshasa accueillera, du 8 au 1o juin prochain, le premier festival international d’humour, “TOSEKA”.
Organisé par la plateforme Waato Balabala et Médialab, cet événement s’inscrit dans le cadre des festivités du XIVième Sommet de la Francophonie.

Montrer un autre visage de la République Démocratique du Congo et de ses artistes humoristes est l’ambition de ce grand rendez-vous du rire qui se déroulera au Théâtre de la verdure.

“TOSEKA” verra la participation d’une trentaine d’artistes africains et européens dont une moitié de la RDC.
Parmi les humoristes attendus à Kinshasa : Mamane, qui en est le parrain, Kody (Belgique), Gohou (Côte d’Ivoire), Phil Darwin (Congo-Brazzaville), Dahico (Côte d’Ivoire), Valery N’dongo (Cameroun), Fortuné Bateza (Congo Brazzaville), Digbeu (Côte d’Ivoire), Rodolphe Blanchet (France), Hervé Kimenyi (Rwanda), Michael Sengazi (Rwanda), entre autres.
Côté congolais (RDC), les organisateurs annoncent la participation des artistes tels que : Mars Kadiombo, Barnabé Mubenga Kabasele, Erick Kashala, Starlette Matata, Thérèse Bode, Toto Kisaku, Félix Kisabaka, Moïse Ilunga, Nicaise Banza Munga, Abraham Kaputu Mungamba, Seraphin Ntumba, Roch Bodo…

«L’idée de la création d’un festival d’humour à Kinshasa a été nourrie et enrichie au cours des échanges avec le chroniqueur et humoriste Mamane rencontré par l’équipe au Festival des Francophonies en Limousin en Octobre 2011 dernier. Le projet s’articulait au départ autour d’ateliers pédagogiques avec les humoristes congolais dont Mamane serait le principal animateur. L’objectif visé étant la création d’un spectacle d’humour, et accessoirement la promotion de la langue française au travers d’une forme d’expression jusqu’ici en reste. Puis, de fil en aiguille, est née l’idée d’un grand rendez-vous pour marquer l’année de la Francophonie en RDC. Un rendez-vous où communieraient les artistes et peuples francophones d’Afrique et du monde. Le concept de TOSEKA venait de voir le jour», explique Ados Ndombasi, metteur en scène et membre du Comité d’organisation de « TOSEKA ».

Le festival TOSEKA devrait accueillir 10 000 spectateurs.

Patricia Engali

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »