Le centre antidiabétique d’Abidjan, fermé pour cause de crise postélectorale, à nouveau rouvert aux usagers, depuis ce jeudi

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Abidjan - Le centre antidiabétique d’Abidjan(CADA), ayant bénéficié d`un programme de réhabilitation, à hauteur de 23 millions de francs CFA, de la division Afrique de la firme pharmaceutique Sanofi, dans le cadre d`une convention avec le gouvernement ivoirien, est, depuis ce jeudi, rouvert aux usagers.

Une cérémonie de remise des clefs aux autorités compétentes du ministère ivoirien de la Santé et de Lutte contre le Sida, s`est tenue, ce même jeudi, à l`Institut national de la santé publique d`Adjamé(INSP), à Abidjan. En Côte d`Ivoire, l`on estime à 36.000 le nombre de sujets frappés par cette maladie.

A cette occasion, le directeur gnéral de Sanofi-Afrique de l’Ouest, Aboubacar Tio-Touré, a remis les clés au ministre de la Santé et de Lutte contre le Sida, le Pr. Thérèse Yoman-N`Dri, entouré pour la circonscription de hauts responsables du département de la Santé. “Merci pour ce geste qui vient sauver ces nombreux malades du diabète; j’ai entendu le cri de cœur des enfants atteints du diabète, et nous promettons de créer une unité (pour les) enfants diabétiques”, a déclaré le Pr. Yoman-N`Dri, lors de cette cérémonie de réouverture du CADA.

“Les diabétiques en Côte d’Ivoire notent avec satisfaction les efforts fournis par le gouvernement ivoirien; nous promettons d`être assidus aux séances de consultation”, a assuré, pour sa part, le porte-parole des malades diabétiques de Côte d’Ivoire, Okamou Cynthia Justine. Le représentant de Sanofi, M. Tio-Touré, a quant à lui réaffirmé l`engagement de son groupe à redonner espoir aux malades du diabètes dans le monde et, plus particulièrement, aux sujets ivoiriens.

“Nous redonnons espoir aux nombreux diabétiques de Côte d’Ivoire, et ce geste est un gage de la consolidation des relations fructueuses de coopération entre l’Etat ivoirien et Sanofi”, s`est-il réjoui, reprenant à son compte la maxime selon laquelle “Préserver la vie et l’entretenir, c’est donner la santé”.

Le centre antidiabétique d’Abidjan(CADA), qui bénéficie ainsi de ce programme de lifting de modernisation, par le groupe Sanofi, l`un des leaders mondiaux de produits de santé, serait l`une des rares institutions de santé à faire l`objet d`une convention conclue par ce groupe avec l`Etat ivoirien. Il offre, à la fois, les consultations, le dépistage et la prise en charge de sujets dépistés ou malades. Cette convention, signée le 28 mars 2012, porterait sur un montant global de 123 millions de francs, et courant sur trois ans, souligne-t-on.

Le directeur général de la firme Sanofi, Christopher Viehbacher, a déjà effectué une visite en Côte d`Ivoire. A cette occasion, il aurait rencontré les autorités sanitaires ivoiriennes avec lesquelles il aurait notamment eu une séance de travail. Au centre de celle-ci, l`action de sa firme à la politique nationale de lutte contre le diabète, aujourd`hui de plus en plus observés parmi les populations.

(AIP)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »