Côte d’Ivoire: accusations de complot

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les autorités ivoiriennes affirment avoir déjoué un complot, attribué à des partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo.

Le complot aurait visé à remplacer le gouvernement du chef de l’Etat Alassane Ouattara, selon le ministre de l’Intérieur.

Dans un entretien à la télévision publique RTI, Hamed Bakayoko a accusé des officiers pro-Gbagbo et des responsables politiques de l’ancien régime, en exil dans la région, d’être
derrière ce complot.

Il a ajouté que les forces de sécurité avaient arrêté plusieurs suspects et saisi des documents prouvant l’existence du complot visant à remplacer Alassane Ouattara par un Conseil militaire de transition.

En début d’année, “nous avions des indications très précises qu’un groupe d’officiers en exil à Accra préparait une opération militaire sur la Côte d’Ivoire, dans le but de déstabiliser le pays”, a déclaré le ministre.

Video de putschistes présumés

Lors d’une émission de télévision d’une heure, la RTI a diffusé une vidéo montrant un groupe d’hommes en uniforme devant un drapeau ivoirien, alors qu’un d’entre eux proclame la dissolution des institutions et la création d’un conseil militaire.

“Cette vidéo est authentique”, a assuré M. Bakayoko.

Le ministre de l’Intérieur a accusé plusieurs personnalités pro-Gbagbo d’être liées à ce projet de putsch, dont l’ex-ministre de la Défense Moïse Lida Kouassi, arrêté la semaine dernière au Togo.

La Côte d’Ivoire se remet graduellement d’une guerre civile brève mais brutale dans la période qui a suivi l’élection contestée de 2011.

Alassane Ouattara avait remporté le scrutin, avalisé par l’ONU, mais Laurent Gbagbo avait refusé de quitter son poste jusqu’à sa défaite militaire par les forces pro-Ouattara soutenues par les soldats français et onusiens.

L’ancien président ivoirien est actuellement détenu à La Haye par la Cour pénale Internationale (CPI), qui le soupçonne d’être “co-auteur indirect” de crimes contre l’humanité durant ces événements.

BBC AFRIQUE

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »