Tourisme : UN HÔTEL CINQ ÉTOILES À L’AÉROPORT

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Et de quatre pour le ministère du Tourisme en matière d’hôtels de grand standing. Après les groupes hôteliers Telium (au Plateau), Azalaï (Marcory, sur le boulevard Giscard d’Estaing) et Litium (Yamoussoukro), un autre géant frappe à la porte de la Côte d’Ivoire. Le Radisson blu Abidjan airport pose ses fondations dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

Avec le nouvel opérateur, le programme présidentiel de voir pousser 15 établissements de standing international est bien lancé. On peut même dire qu’en moins d’un an, 26,66% de cette promesse électorale sont en fondation. Le ministre du Tourisme informe que les travaux sont avancés pour les uns et les autres sont à la fin de la purge des droits coutumiers.

Le samedi 16 juin, deux cérémonies ont marqué l’installation de cette chaîne hôtelière dans le pays. D’une part, la convention de prêt entre Afreximbank et la Bgfi, portant sur un montant de 25 milliards de Fcfa. D’autre part, une convention d’assistance technique liant Koira investment et Carlson rezidor (entreprise promotrice de l’hôtel). Une savante combinaison technico-financière, au terme de laquelle le groupe Rezidor Radisson de l’Ivoirien Komé Cesse doit bénéficier non seulement du financement nécessaire pour son investissement, mais aussi du coaching de Koira investment afin de disposer d’un encadrement conduisant au respect des normes standard internationales en matière d’hôtellerie de pointe.

Comme il est perceptible donc, ce sont 25 milliards qui seront engloutis dans la construction et l’équipement du nouvel hôtel. La seconde scène de ce samedi s’est déroulée sur le site même de l’hôtel, à Port-Bouët, dans la zone aéroportuaire. Là-bas, le ministre du Tourisme, Charles Darius Aké Atchimon, a annoncé que l’édifice est un cinq étoiles (à la dimension de l’hôtel Ivoire), de 252 chambres. Il créera 250 emplois directs et 500 emplois indirects. Il sera construit sur trois hectares. 42 suites business class, 10 suites junior, 192 suites standard, 7 suites exécutives et une suite présidentielle, accompagnées de toutes les autres commodités dont une salle de banquet de 800 places, une piscine, un parking de 200 places, constituent l’ossature du bâtiment. Les travaux, selon les services du ministère du Tourisme, démarreront dès la fin de la saison des pluies. Ils dureront 24 mois. Charles Aké Atchimon a annoncé, par ailleurs, la mise en place, en cours, d’un mécanisme financier, en collaboration avec une banque, afin d’accompagner les porteurs de projets. Il était accompagné des ministres de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Mamadou Sanogo ; de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, Sidiki Konaté et du directeur de cabinet du ministre de l’Économie et des Finances, Ahoutou Koffi.

Adama Koné

http://www.fratmat.info

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »