Côte d’Ivoire : des écologistes s`insurgent contre l`exploitation abusive des forêts

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

ABIDJAN — Le Groupe écologique de Côte d` Ivoire (GECI) multiplie des actions visant à dénoncer l`exploitation abusive des forêts ivoiriennes, a constaté lundi Xinhua.

Lors d`une rencontre avec la presse, le président du GECI le Groupe écologique de Côte d`Ivoire (GECI) Jacob Nzi a fait état de la nécessité de sauvegarder le patrimoine forestier et de promouvoir le reboisement en vue de lutter contre l`avancée du désert.

M. Nzi s`est ainsi réjoui du récent démantèlement d`un réseau de fossoyeurs de la forêt par les autorités forestières.

“Un coup de filet des responsables des Eaux et forêts a permis la saisie de 40 tonnes de bois de teck”, a révélé M. Nzi, notant que la structure de lutte contre la déforestation s`est constituée partie civile pour porter plainte contre les personnes arrêtées dans le cadre de ce trafic de bois.

“Plusieurs équipes écument de manière illégales les forêts depuis des années, alors que ce bois de petit diamètre est interdit d`exploitation et d`importation en Côte d`Ivoire”, a-t-il déploré.

Pour celui-ci, la loi doit être appliquée dans toute sa rigueur aux destructeurs de la forêt ivoirienne afin que désormais tous les acteurs respectent la réglementation forestière.

La problématique environnementale se pose avec acuité en Côte d`Ivoire où la dégradation du couvert forestier a atteint des proportions alarmantes.

Autorités et organisations non gouvernementales tentent de conjuguer leurs efforts en alliant sensibilisation et répression en vue d`assurer la sauvegarde du couvert végétal du pays.

Xinhua

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »