Côte d’Ivoire : les experts plaident pour un renforcement de la production rizicole

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

ABIDJAN - Le chargé du suivi-évaluation de l`Office national du développement de la filière du riz (ONDR) Yves Joël Dirabou a plaidé lundi à Bouaké (centre) pour un renforcement de la production rizicole en vue de garantir la sécurité alimentaire.

M. Dirabou qui intervenait lors d`un échange avec des riziculteurs a relevé la nécessité de multiplier les actions de sensibilisation envers ceux-ci afin de permettre au pays d`atteindre l`autosuffisance en riz.

Yves Dirabou a ainsi fait état d`une nouvelle stratégie nationale de développement du riz (SNDR) adoptée le 15 février par l`Etat ivoirien pour sauver le pays de l`insécurité alimentaire.

“La nouvelle stratégie se fera en trois phases. La première phase consistera à produire d`ici 2016 suffisamment de riz pour les populations, la deuxième phase concernera une forte production par les riziculteurs, afin que le surplus soit dans un `stock de sécurité`. La troisième phase, quant à elle, consistera à la valorisation du riz ivoirien par la mise en sac pour être compétitif et moins cher dans les supermarchés, grâce à l`installation prochaine des usines de transformation dans chaque localité du pays”, a souligné le chargé du suivi-évaluation.

Yves Dirabou a également évoqué l`encadrement des riziculteurs dans la perspective de booster la productivité.

L`expert a ainsi appelé à la mobilisation de tous pour endiguer l`insécurité alimentaire.

“L`autre objectif de la nouvelle stratégie de développement du riz vise à créer à terme 2,5 millions d`emplois dans la chaîne, depuis la production de riz jusqu`à sa commercialisation sur le marché local et extérieur. Le gouvernement s`engage activement dans ce projet en décidant d`offrir des semences, de réaménager les bas-fonds et de mécaniser tous les stades de la production du riz en Côte d`Ivoire”, a-t-il assuré.

“Pour combler le déficit, la Côte d`Ivoire débourse des faramineuses sommes pour importer près de un million de tonnes de riz”, a indiqué pour sa part le responsable d`une structure d`agro- économie, Nicolas Djibo.

La production rizicole en Côte d`Ivoire oscille entre 600.000 et 750.000 tonnes pour un besoin en consommation de 1,5 million de tonnes, contraignant le pays à importer du riz.

A maintes occasions, les autorités du pays ont exhorté les riziculteurs ivoiriens à gagner la bataille de l`autosuffisance en riz en Côte d`Ivoire qui selon elles, contribuera de manière significative à la lutte contre la cherté de la vie.

Xinhua

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »