Visite de travail à Washington / Dominique Ouattara aux femmes de la diaspora : “Rentrez ! La Côte d’Ivoire a besoin de vous”

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Plus d’une heure de communion entre les Ivoiriennes résidant au pays de l’Oncle Sam et leur First Lady, Madame Dominique Ouattara, à la représentation diplomatique au 2424 Massachusetts Avenue, North West, Washington DC 20008. Les femmes de la Diaspora sont venues, samedi dernier, des quatre coins du pays hôte et même de la France pour écouter le message de l’épouse du Président de la République et surtout des nouvelles de la Patrie.
« La Côte d’Ivoire se porte bien, elle va mieux. Le Président de la République et les ministres travaillent à réduire le coût de la vie », a indiqué Madame Dominique Ouattara. Pour elle, la vie chère en Côte d’Ivoire, est un phénomène mondial auquel le Chef de l’Etat s’emploie à donner une réponse adéquate.
Dominique Ouattara a expliqué à ses sœurs que le pays redevient rayonnant, plus propre et que les investisseurs viennent nombreux frapper à nos portes d’où des perspectives d’emplois. « Rentrez ! La Côte d’Ivoire a besoin de vous », a insisté la Première Dame. Par ailleurs, elle a encouragé ses sœurs vivant aux Etats-Unis à taire leurs divergences et à parler d’une même voix. C’est pourquoi, elle les a encouragées à discuter et à laver le linge sale en famille. « Notre pays a beaucoup souffert, aujourd’hui, nous avons besoin de paix aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur », a fait remarquer l’épouse du chef de l’Etat. Bien avant, la Première Dame, avait souligné qu’elle était à Washington à l’invitation de Madame Hilary Clinton, secrétaire d’Etat, dans le cadre du renforcement de la coopération entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis, notamment en ce qui concerne la lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants.
« Femmes de la diaspora, vous comptez beaucoup pour le Président de la République. Rentrez au pays, il y a de la place pour tout le monde », a dit pour sa part la ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Mme Raymonde Coffie-Goudou qui accompagne la Première Dame dans cette mission. Par ailleurs, elle a annoncé que deux projets de loi sont prêts. L’un est relatif à la présence d’au moins 30% des femmes dans les instances de décision et l’autre porte sur les violences basées sur le genre. Ce dernier projet considère le viol et autres comme un crime. Comme la Première Dame, Madame Coffie-Goudou, a exhorté les Ivoiriennes aux Etats-Unis à la réconciliation et à la concorde.
Par la voix de Mme Lima Niagne, représentante du Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire, les femmes de la Diaspora ont félicité la Présidente du Comité national de surveillance (CNS) de lutte contre la traite et l’exploitation des enfants pour le prix que la Fondation mondiale du cacao lui a décerné pour son engagement contre ce fléau.
« A l’exemple de la femme américaine, nous les femmes de la Diaspora, avons décidé de relever le défi de la valorisation de nos compétences dans tous les domaines notamment économique, politique et social. Et cette idée noble du Président de la République nous donne l’occasion de traduire dans les faits son programme de gouvernement relatif à l’intégration de l’approche genre dans les politiques et projets de développement », a déclaré Mme Lima Niagne
Par l’entremise de l’ambassadeur Daouda Diabaté, la Première Dame, a remis $10 .000 dollars (environ 5 millions de FCFA) aux organisations féminines. Les artistes Antoinette Konan et Alain Demari ont apporté une note de gaieté à la rencontre. La visite de travail de la première dame prend fin ce lundi avec l’audience que lui accorde Mme Hilary Clinton à 14 H 30, heure de Washington au département d’Etat américain.
E.K (Source : DIRCOM cabinet de la Première Dame)

RTI

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »