Côte d’Ivoire : Bolloré va doubler la capacité de traitement du terminal à conteneur de Vridi

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le conglomérat français Bolloré (NYSE Euronext Paris : BOL), exploitant du terminal à conteneur de Vridi-Abidjan (TC1), prévoit de dépenser jusqu’à 61 millions € d’ici 2015 pour faire passer la capacité de ce terminal de 830 000 à 1,5 millions EVP.

En visite à Abidjan, Dominique Lafont, directeur de Bolloré Africa Logistics a déclaré : « Nous allons à nouveau faire un investissement significatif… Nous prévoyons d’investir 35 à 40 milliards FCFA ». Ces investissements concerneront notamment l’achat de 4 nouvelles grues.

Le TC1, attribué en 2003 à la société d’exploitation du terminal à conteneurs de Vridi (SETV), filiale de Bolloré Africa Logistics, permet de manutentionner actuellement 830 000 EVP (unité équivalent vingt pieds). Bolloré a indiqué avoir investi 54 milliards FCFA (82 millions €) à ce jour sur des infrastructures du TC1 qui permettent :

-la réception et livraison des conteneurs à l’importation, en transbordement et à l’exportation

-le contrôle, stockage, surveillance des conteneurs sur le parc à conteneurs

-le déchargement et chargement des navires porte conteneurs, y compris le shifting et le transbordement des conteneurs

-la fourniture des informations et documents associés aux parties intéressées

-la maintenance des infrastructures et outillages du terminal à conteneurs.

Au premier semestre 2012, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Bolloré s’est établi à 4,6 milliards € en progression de 12% à périmètre et taux de changes constants.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »