Côte d’Ivoire : Abidjan souhaite l’extension de la couverture sociale aux travailleurs informels

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Abidjan, le 4 juin 2013 © koaci.com - A l’en croire, le gouvernement ivoirien lutterait pour une extension du niveau de couverture actuelle à un portefeuille plus large de bénéficiaires, y compris les travailleurs indépendants et ceux du secteur informel. Le ministre d’Etat, ministre de l’Emploi des Affaires sociales et de la Formation professionnelle, l’a signifié hier à l’occasion de l’inauguration du complexe immobilier « la Prévoyance » de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) situé au Plateau.

«Ils sont les plus nombreux et nous devons d’œuvrer à les sortir du cercle vicieux de la pauvreté, à les protéger de la détresse sociale et à contribuer à renforcer leurs capacité de résilience aux chocs ou aux risques de toutes sortes, » a expliqué Moussa Dosso.

L’application de Couverture médicale universelle (CMU) que ses concitoyens attendent de tous leurs vœux pourra résoudre selon lui, le problème de la couverture sociale.

«Dès cette année, j’envisage et j’attends une forte implication de la CNPS, dans l’implémentation à titre pilote, du volet formel de la couverture maladie universelle, » a-t-il ajouté, invitant les responsables de la CNPS à poursuivre la mission de promotion du bien-être social, sur la base de prestations répondant aux attentes des bénéficiaires.

Le chef du gouvernement ivoirien a à l’occasion rappelé aux responsables de la CNPS que le système de protection sociale de son pays doit être participatif, transparent, efficace et surtout accessible aux groupes les plus vulnérables.

Conscient que le système de protection sociale en Côte d’Ivoire se caractérise par un faible taux de couverture de la population et un nombre limité de risques couverts, le chef du gouvernement annonce une amélioration dans les jours à venir.

«Selon les récentes statistiques, la population couverte ne représenterait que 10 à 15% de la population nationale. En conséquence, 85 à 90% de la population ne bénéficie d’aucune couverture sociale. En outre, des risques sociaux majeurs tels que la maladie et le chômage ne sont pas suffisamment, sinon pas du tout couverts par le système actuel, » a déploré Daniel Kablan Duncan.

Par ailleurs, il faut noter que l’immeuble « la Prévoyance » sis au Plateau a été bâti a environ 32,9 milliards de FCFA. Et permettra à la CNPS de disposer de loyers de plus d’un milliard de FCFA par an. Cet immeuble de 209 bureaux réalisé sur 23540 m2 est selon les experts, un bâtiment de haut standing du 3 ème millénaire et premier bâtiment de la catégorie 4 construit à Abidjan.

Koaci

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »