Côte d’Ivoire: Amara Mining élève son niveau de confiance dans le projet sur l’or de Yaoure

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Le forage de définition préliminaire dans le projet aurifère Yaoure a révélé des teneurs intéressantes atteignant 5,4 g/t sur 31 m dans la zone CMA, une zone de cisaillement minéralisée d’une épaisseur de 20 m située à près de 140 m du gisement central de Yaoure.

Amara Mining plc a publié le 30 mai les résultats des 19 premiers des 26 trous du forage à circulation inversée qui a révélé, entre autres, des interceptions de 4,4g/t sur 11m à partir de 213m,10,4g/t sur 6m à partir de 149m, 6,6g/t sur 6m à partir de 171m, 9,1g/t sur 22 m à partir de 48m et 5,5g/t sur 11m à partir de 80m. « Ces solides résultats préliminaires du programme de forage de définitions à Yaoure confirment la teneur exceptionnellement élevée de la zone CMA et accroît notre niveau de confiance dans le projet», a commenté John McGloin, Pdg de Amara.

La compagnie listée sur AIM achèvera, en octobre, le programme de forage focalisé sur la zone CMA qui représente 30% des 6,3 millions onces de ressources minérales du projet. Elle projette de faire deux évaluations des ressources au cours du second semestre 2014 et annonce pour le premier trimestre 2015 l’étude de préfaisabilité.

Amara Mining Plc détient plusieurs actifs sur l’or en Afrique de l’ouest, entre autres, Baomahun en Sierra Leone, Sega/Kalsaka au Burkina Faso et Yaoure en Côte d’Ivoire.

agence Ecofin

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »