La Côte d’Ivoire, terre du cacao, lance un championnat africain du chocolat

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :


Pour la première fois, un championnat des chocolatiers africains se tient à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Une occasion de promouvoir et de développer un savoir-faire en matière de chocolaterie dans les pays producteurs de cacao.

La Côte d’Ivoire, premier pays producteur de cacao au monde, a mis sur pied le championnat de chocolatiers d’Afrique, regroupant neuf équipes du continent. “C’est un challenge très difficile. Aujourd’hui, nous accueillons toute l’Afrique ici, alors nous avons beaucoup de pression”, explique Axel Emmanuel Gbaou, membre de l’équipe de Côte d’Ivoire.
Pour les professionnels ivoiriens du chocolat, en effet, ce rendez-vous a une saveur toute particulière. “Nous devons montrer ce que nous savons et faire honneur à la place de la Côte d’Ivoire sur le marché mondial du cacao”, poursuit Axel Emmanuel Gbaou, au micro de FRANCE 24.
“Nous devrions être les premiers artisans du chocolat”
En Afrique, l’art de la chocolaterie n’en est qu’à ses balbutiements. “Nous cultivons le cacao mais on ne sait pas ce qu’il faut faire avec”, regrette Agbétonyo Komlan Agbodaze, représentant de l’équipe du Togo. “Pourtant, nous devrions être les premiers artisans du chocolat.”
Dans ces grands pays producteurs de cacao, le chocolat reste quasi inexistant, étant donné son coût élevé. Considéré comme un produit de luxe, sa transformation s’effectue toujours à l’étranger. “Pour ce championnat d’Afrique, le chocolat nous vient de France, vous voyez un peu le paradoxe”, explique Paul Bassogo, chocolatier ivoirien, organisateur de la compétition, qui compte bien développer le marché. “Nous espérons qu’à l’avenir, le chocolat partira d’ici pour la France, et non de la France pour la Côte d’Ivoire.
France 24
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »